Bed close-new close-new Arrow Bed Facebook LinkedIn Night Phone Search mail Twitter

Samusocial

Dispositif d’urgence pour personnes sans-abri

Communiqué du conseil d’administration – 20 mars 2018

20/03/2018

L’avocat du Samusocial, Me Rijckaert, a rencontré la presse aujourd’hui afin de réagir à la contestation par Mme Peraïta, ancienne directrice du Samusocial, de son licenciement pour faute grave. Voici le communiqué qu’il a présenté à la presse au nom du conseil d’administration :

Le Samusocial prend acte de ce que Madame Peraïta conteste son licenciement pour motif grave devant le tribunal du travail, il s’agit ici d’une procédure classique.

Le motif grave invoqué par le Samusocial portait sur des abus de biens sociaux, découverts à la suite d’un audit approfondi commandé par le nouveau conseil d’administration en place.

Le tribunal du travail tranchera, en principe dans l’année, dans deux ans en cas d’appel.

Par ailleurs, le Samusocial a pris acte des conclusions et recommandations de la commission d’enquête du Parlement bruxellois. En exécution de ces recommandations, le Samusocial a préparé une requête en justice afin d’obtenir le remboursement par Madame Peraïta des quelque 120.000 EUR perçus indûment au titre de jetons de présence. Cette requête sera déposée cette semaine au tribunal.

Enfin, en décembre 2017, le Samusocial s’était déjà constitué partie civile contre Madame Peraïta et contre X entre les mains du juge d’instruction, en vue d’obtenir le dédommagement de tous les préjudices financiers et moraux causés par Madame Peraïta.

Il ne sera pas fait d’autres commentaires tant que les procédures judiciaires sont en cours.

close

Newsletter

Notre newsletter vous informe des dernières nouvelles du Samusocial. Trimestrielle et gratuite, vous la recevez directement dans votre boîte mail. Vous pouvez bien sûr vous désinscrire à tout moment. Intéressé(e)? Laissez-nous votre adresse mail !