Bed close-new close-new Arrow Bed Facebook LinkedIn Night Phone Search mail Twitter

Samusocial

Dispositif d’urgence pour personnes sans-abri

La permanence téléphonique - le numéro vert : 0800/99.340

Un sans-abri semble isolé alors que le thermomètre est au plus bas? Une personne a perdu son logement et ne sait pas à qui demander de l'aide? 0800/99.340.

P1000362Notre permanence téléphonique est active 24h/24 chaque jour de l’année afin de répondre aux demandes d’aide, d’hébergement et d’informations, ainsi qu’aux signalements de personnes en détresse.

Chaque jour, nous recevons des centaines d’appels et régulons les besoins en urgence sociale en Région bruxelloise. Concrètement, nos régulateurs :

  • écoutent les personnes en détresse afin de définir le mode d’intervention le plus adéquat (hébergement, informations sociales, envoi d’une équipe mobile, orientations vers d’autres services, …) ;
  • analysent les signalements de personnes en détresse sociale et transmettent les interventions à faire aux équipes mobiles d’aide ;
  • effectuent le lien avec les services vers lequel l’équipe mobile va orienter les personnes prises en charge (structure hospitalière, asile de nuit, CPAS, service de médiation de dettes…) ;
  • assurent la coordination des transports entre les différents centres.

Le numéro vert permet la récolte de données individuelles nécessaires à l’accompagnement social. Il constitue le centre névralgique du dispositif Samusocial et a une fonction de régulation de la demande et des interventions.

_dsc5697_dsc5701

Toute personne nécessitant une mise à l’abri peut faire appel à nos services. Les particuliers sont encouragés à nous signaler la présence de personnes semblant en détresse sociale.

 

proximus-logo-texte

apporte un soutien structurel à la permanence téléphonique du Samusocial en offrant la gratuité de l’utilisation du numéro vert.  Ce soutien est essentiel pour l’aide aux personnes sans-abri.

Les équipes mobiles d'aide

En 2016, 12.258 rencontres ont été assurées en rue par nos équipes mobiles.

_DSC5861 - FouChaque jour et chaque soir de l’année, nos équipes de maraude sillonnent les rues de la Région de Bruxelles-Capitale pour apporter une aide d’urgence aux personnes sans-abri : Ecoute, soins médicaux, accompagnement psychosocial, transport et orientation vers les centres d’hébergement d’urgence.

La maraude vise 4 objectifs précis :

  • La rencontre : entrer en contact, « aller vers », démarche qui requiert tact et professionnalisme dans l’approche de la personne.
  • Le diagnostic : évaluer la condition de la personne à secourir sur le plan médico-psycho-social.
  • Les soins: dispenser, si nécessaire, des soins primaires.
  • L’accompagnement et l’orientation: vers nos centres d’hébergement d’urgence et les autres services (sociaux, médicaux, institutionnels).

 

_dsc7278_dsc7326_dsc7140_dsc7227
Interdisciplinaire, l’équipe de maraude comprend un chauffeur, un infirmier et un travailleur social et/ou un psychologue :

  • Le travailleur social : répond à l’urgence sociale de la personne en renouant un lien et un dialogue avec elle, en l’aidant à formuler – si possible et si elle le souhaite – une demande (hébergement, soins, aide dans les démarches, …). Il recherche une réponse immédiate à sa demande et aux besoins identifiés.
  • L’infirmier : évalue le degré de l’urgence médicale et complète le diagnostic social par un premier diagnostic médical. Si nécessaire, la personne sera orientée vers la consultation médicale de notre centre d’hébergement ou vers l’hôpital.
  • Le psychologue : intègre la « maraude psy »  pour l’entretien des contacts avec les personnes les plus désocialisées et les plus isolées. L’objectif est de recréer des ponts avec le monde et la société.

accompagnement

« L’idée, ce n’est pas de faire un dispositif de rue de traitement de la psychiatrie, l’idée c’est de remettre dans le droit commun, dans ce à quoi chacun a droit pour être soigné. Car 60 % des gens qui sont dans la rue ont une souffrance psychique, voire des problèmes psychiatriques.» Xavier Emmanuelli, Président du Samusocial International.

 

 

 

 

L'hébergement d'urgence

En 2016, 6.296 personnes différentes ont été hébergées par le Samusocial

dsc_3487

L’hébergement d’urgence répond à différents types de situations. A ce jour, les personnes sont accueillies dans l’urgence dans notre centre d’accueil de première ligne, situé au Centre-ville de Bruxelles. Selon leur profil et leur situation (personne seule? personne malade? famille avec enfant(s)?), les personnes accueillies peuvent ensuite être orientées vers d’autres centres du Samusocial (centre “familles”, centre MediHalte, programme Housing First) ou vers des associations actives dans l’aide aux personnes sans-abri.

Parallèlement à l’hébergement d’urgence pour les personnes sans-abri, le Samusocial est également mandaté par les autorités fédérales pour la gestion d’un plan humanitaire qui permet d’héberger 650 demandeurs d’asile dans les 2 centres que nous avons ouvert en Région bruxelloise.

L’hébergement d’urgence pour personnes sans-abri répond :

  • aux situations de crises ponctuelles qui ne rencontrent pas de solution immédiate d’hébergement : violence conjugale, incendie, expulsion du logement, problèmes familiaux …;
  • aux situations de personnes plus chronicisées dans l’errance. Pour ces personnes, le suivi s’étale sur la durée et doit souvent intégrer un travail de réparation corporelle et mentale. Une fois la personne « debout », un travail d’accompagnement vers des solutions de sortie de rue peut s’amorcer.

Toute personne hébergée bénéficie de :

  • repas chauds et petit-déjeuner ;
  • accès aux sanitaires (douches, WC) ;
  • permanence psychosociale: entretiens individuels avec orientations vers d’autres services (CPAS, restaurants sociaux, services sociaux, maisons d’accueil, maison de repos, …) ;
  • permanence médicale : consultations  assurées par nos équipes médicales et paramédicales et par les bénévoles Médecins du Monde ;
  • service vestiaire géré par l’asbl Solidarité Grands Froids, offrant des vêtements de rechange.

1_dsc5240_dsc6932p1010732

 

En 2016, le Samusocial a offert 220.126 nuitées à 6.296 personnes sans-abri différentes, dont:
     4.144 hommes
     833 femmes
     1.327 personnes en famille dont 786 enfants

L'accompagnement psychosocial

En 2016, 1.067 orientations de sortie de l'urgence ont été réalisées par notre service d'accompagnement

_DSC4637 Relayant le travail initié pendant la nuit sur le lieu d’accueil, l’accompagnement social a pour objectif d’affiner et d’approfondir le diagnostic social posé en nuit afin de définir un plan d’accompagnement.

Le service d’accompagnement social reprend dans sa globalité la situation de la personne et agit dans un objectif premier de recouvrement de ses droits communs pour arriver à élaborer ensuite avec elle un projet qui lui permette de rebondir.

Objectifs de l’accompagnement :

  • Le recouvrement des droits : Revenu d’Intégration (RI), chômage, mutuelle, allocations d’invalidité, réouverture de dossiers, … Les collaborations les plus fréquentes pour le recouvrement des droits passent essentiellement par les CPAS de la Région de Bruxelles-Capitale.
  • L’orientation vers une solution adaptée au profil et à la situation de la personne (logement privé, maison d’accueil, structure médicale, centre de cure, institution psychiatrique, maison de repos, etc.).
  • L’aide sociale urgente (colis alimentaires, bons-repas pour les restaurants sociaux, avances sur les allocations du mois à venir, etc.) et l’aide médicale urgente pour les personnes malades sans couverture santé.
  • La facilitation et l’accompagnement dans les démarches administratives afin d’aider la personne suivie à décoder les procédures utilisées par les administrations et autres services sociaux.

p1010833_dsc5240

 

En 2016, 1.067 orientations de sortie de l’urgence ont été réalisées par nos services, soit une moyenne de 3 personnes orientées par jour.   

Les consultations médicales

En 2016, 132.960 actions médicales ou infirmières ont été menées au cours des consultations

_DSC6932 Les personnes sans-abri souffrent souvent de problèmes médicaux liés à la vie en rue. Elles ne consultent généralement pas de médecin, même si elles sont frappées par la maladie. Leurs soucis prioritaires sont de manger, s’abriter, se protéger du froid, éviter l’insécurité de la rue. Conséquence : des pathologies plus ou moins sévères risquent de dégénérer en pathologies lourdes.

Les personnes hébergés dans les centres du Samusocial peuvent bénéficier chaque soir de consultations infirmières et médicales. Notre centre permanent offre également des consultations de jour.
Nos médecins et infirmiers jouent un rôle essentiel dans le diagnostic, l’orientation vers des services spécialisés et  la continuité des soins. Les infirmiers assurent le suivi de traitements dans nos centres mais aussi en rue via l’action des équipes mobiles d’aide. En complément de l’action permanente de nos équipes médicales, les médecins et infirmiers bénévoles de Médecins du Monde tiennent plusieurs soirs par semaine des consultations dans nos centres d’hébergement.

Dans l’attribution des places d’hébergement, une priorité d’accueil est donnée aux personnes malades ou nécessitant des soins. Nombreuses sont les personnes qui occultent leurs problèmes de santé. C’est donc une démarche proactive menée par nos infirmiers et  médecins qui permet de traiter des pathologies chroniques et d’éviter le recours aux urgences hospitalières de nuit pour des traitements souvent possibles en ambulatoire.

Les principales affections rencontrées lors des  consultations sont les atteintes du système nerveux (incluant les troubles psychiatriques), les problèmes dermatologiques, les douleurs et inflammations diverses, les troubles du système cardio-vasculaire, les affections respiratoires, …

Notre centre « MediHalte » offre également un hébergement médicalisé à 38 personnes dont l’état de santé nécessite des soins ou un temps de repos sans justifier d’une hospitalisation.

lhss-web_dsc6918

« La consultation ne se limite pas à des soins médicaux, c’est aussi un lieu d’écoute, ce qui est très important pour les sans-abri. Ils ont beaucoup à nous dire, leur situation, leur solitude, la violence à laquelle ils sont confrontés ou la dureté de la rue, surtout lorsqu’il fait froid. Le plus souvent ils n’ont pas de famille, peu d’amis et pas de travail. Certains cachent leur précarité à leur entourage, ils ont perdu un métier, un logement et c’est petit à petit la descente sociale. Parfois, c’est toute la famille qui se retrouve sans-abri, il est difficile de voir ainsi des enfants si démunis. » (Docteur Van Osta, bénévole Médecins du Monde)

Le Samusocial apporte une aide d’urgence (hébergement, équipes mobiles d’aide, soins médicaux et accompagnement psychosocial) gratuite aux personnes sans-abri de Bruxelles. Notre objectif ? Soulager la personne aidée et de lui proposer un accompagnement personnalisé vers des solutions de sortie de rue. 

Le Samusocial est mandaté chaque année pour le Plan Hiver qui accueille près de 1.000 personnes sans-abri par nuit à Bruxelles.

L’aide apportée est immédiate, via l’action de nos équipes mobiles ou dans nos centres d’accueil d’urgence. Mais celle-ci se conçoit cependant dans une perspective d’accompagnement, parfois au très long cours afin de dégager des solutions réalistes de sortie de rue pour les personnes aidées.

Le Samusocial a développé différents dispositifs d’hébergement pour offrir l’encadrement et l’accompagnement le plus adapté possible à la situation de la personne aidée.

Nos différents dispositifs d'hébergement :

Soulager la personne et l'accompagner dans la recherche de solutions
close

Newsletter

Notre newsletter vous informe des dernières nouvelles du Samusocial. Trimestrielle et gratuite, vous la recevez directement dans votre boîte mail. Vous pouvez bien sûr vous désinscrire à tout moment. Intéressé(e)? Laissez-nous votre adresse mail !