Bed close-new close-new Arrow Bed Facebook LinkedIn Night Phone Search Twitter

Samusocial

Dispositif d’urgence pour personnes sans-abri

Plan canicule : de l’eau et une vigilance accrue pour les plus vulnérables

19/07/2016

Si en été, le risque d’hypothermie n’existe plus, d’autres facteurs menacent les personnes sans-abri.

En cas de forte chaleur le danger de déshydratation est réel, d’autant plus pour le public de la rue qui est particulièrement à risque. Certaines personnes sont très déstructurées et ne prennent plus les mesures d’usage pour se protéger du soleil et de la chaleur, se mettre à l’ombre, boire suffisamment d’eau, etc.

C’est pourquoi, le Samusocial a activé le plan canicule pour personnes sans-abri de Bruxelles.
Nos équipes mobiles d’aide parcourent ainsi la ville, les parcs, les espaces publics pour distribuer des bouteilles d’eau et le plan des fontaines en eau potable* aux personnes sans-abri et délivrer des messages de sensibilisation sur les mesures préventives à prendre par forte chaleur. Nos équipes apportent une attention particulière :

aux personnes âgées en errance : nous nous assurons qu’elles sont hydratées. Nous proposons aux personnes les plus fragiles de rejoindre notre centre d’hébergement.

aux personnes sans-abri sous l’effet de l’alcool ou autre substance, qui n’ont plus la sensation de soif. Si la bière est moins chère que l’eau, elle n’hydrate pas, bien au contraire, elle a un effet diurétique. Il n’est pas rare que nos équipes rencontrent une personne sans-abri, endormie en plein soleil, sous l’effet de l’alcool ou de médicaments…

dsc_1263190

Rappelons le également :

L’été également, les sans-abri sont en danger.
Quelle que soit la saison, l’exclusion demeure, il y a autant de personnes en rue en été qu’en hiver, l
es sans-abri sont tout autant en détresse, voire davantage… En effet, au 1er avril, le nombre de places d’hébergement d’urgence a été drastiquement diminué (de 1.000 places à 110 places) pour atteindre une capacité hors-hiver ne permettant pas de répondre à une exclusion croissante.

*Plan des fontaines réalisé par l’asbl Infirmiers de rue, pour le télécharger, cliquez ici: PLAN DES FONTAINES !