Bed close-new close-new Arrow Bed Facebook LinkedIn Night Phone Search mail Twitter

Samusocial

Dispositif d’urgence pour personnes sans-abri

Activité 2017 : le rapport est en ligne !

18/05/2018

2017 restera une année tourmentée dans l’histoire du Samusocial. Mais 2018 sera une année de reconstruction.

Nous ne reviendrons pas sur les regrettables pratiques qui ont mené à la démission de l’ensemble de l’ancien conseil d’administration. Nous faisons le choix de nous concentrer sur l’avenir et sur la continuité de l’association. Aujourd’hui les nouveaux dirigeants du Samusocial ont adopté plusieurs mesures de bonne gouvernance et de transparence (bénévolat des administrateurs, principe de double signature pour tous les actes, principe de transparence sur l’affectation des dons). Il reste du pain sur la planche mais la volonté de faire preuve d’exemplarité est réelle.

Indépendamment des difficultés qu’a connue l’association en 2017 les équipes de terrain ne se sont à aucun moment détournées de l’essentiel : le travail terrain d’aide aux personnes sans abri et l’accueil des demandeurs d’asile.

En 2017, le Samusocial a ainsi offert 268.472 nuitées à 8.172 personnes sans abri différentes et a hébergé 7.302 demandeurs d’asile dans ses centres ouverts sous mandat de l’agence Fedasil. Triste record, le nombre de femmes, de familles et d’enfants sans abri accueillis n’a jamais été aussi élevé dans l’histoire du Samusocial. Parmi elles, un nombre toujours plus important de familles dites «roms», en provenance des pays de l’Est et pour lesquelles les possibilités d’accompagnement et de sortie de rue restent limitées.

Nos équipes mobiles d’aide ont pour leur part assuré 7.945 rencontres en rue auprès des personnes les plus désocialisées.

Enfin, et c’est ici un volet majeur de notre action, sur 2.000 projets d’orientation activé en 2017, 692 orientations de sortie de rue ont été réalisées par nos services d’accompagnement social. L’accompagnement et l’orientation vers la sortie de rue, voilà l’objectif ultime de l’action du Samusocial.

Car, rappelons-le, «l’urgence» n’empêche pas les accompagnements au (parfois très) long cours. Au contraire, dans de nombreux cas, l’urgence – la réponse immédiate aux besoins primaires – constitue précisément une amorce qui permet ensuite d’initier des accompagnements avec des personnes qui ne s’inscriraient pas autrement dans une démarche de réinsertion.

Nous le pensons, les approches dites « d’urgence » et « d’insertion » ne doivent pas être opposées mais au contraire envisagées dans leur complémentarité.

On l’aura compris, de nombreux défis nous attendent pour cette année 2018, qui constitue sans nul doute une année de profonde refondation pour le Samusocial et l’aide aux grands exclus de notre capitale. Il s’agit pour nous de rappeler à chacun la nécessité de pouvoir garantir à Bruxelles une aide immédiate, inconditionnelle et gratuite aux personnes sans abri tout en leur offrant la possibilité de s’inscrire dans un plan d’accompagnement multidisciplinaire vers des solutions de sortie de rue.

 

Consultez ici le rapport d’activité_2017 dans son intégralité 

 

 

close

Newsletter

Notre newsletter vous informe des dernières nouvelles du Samusocial. Trimestrielle et gratuite, vous la recevez directement dans votre boîte mail. Vous pouvez bien sûr vous désinscrire à tout moment. Intéressé(e)? Laissez-nous votre adresse mail !