Bed close-new close-new Arrow Bed Facebook LinkedIn Night Phone Search mail Twitter

Samusocial

La vision, les missions et les valeurs du nouveau Samusocial

Pour connaître en détail la vision, les missions et les valeurs du Samusocial, c’est par ici :

La vision du New Samusocial pour 2025

 

En 2025, le New Samusocial est un des moteurs de l’aide d’urgence et de l’accompagnement vers l’insertion auprès des personnes sans abri de la Région de Bruxelles. Il est une force de réflexion et d’innovation. Il développe son expertise en priorisant la notion de qualité. Il mise sur l’engagement et la cohésion de ses équipes et se distingue par sa capacité à travailler en articulation avec l’ensemble des acteurs du secteur.

Le public cible de l’association comprend les sans-abris, soit toute personne se retrouvant sans toit, quelle que soit sa situation, administrative ou autre. Les bénéficiaires ont accès gratuitement à un accueil inconditionnel, à des services d’accompagnement et à un hébergement de qualité. En vue de faciliter l’orientation des personnes, l’organisation dispose d’équipes formées, d’infrastructures adaptées et d’un support médico-psycho-social s’ajustant aux besoins des différents publics.

La voix des bénéficiaires est écoutée et permet d’adapter les pratiques afin que celles-ci répondent le mieux possible aux besoins.

Les demandeurs de protection internationale, bien que n’étant pas ciblés par la mission originelle du Samusocial, figurent parmi les bénéficiaires de l’aide apportée. Les pratiques d’accueil de l’association s’en trouvent diversifiées et la légitimité du discours institutionnel est renforcée par les liens qui peuvent être faits entre les différents types de vulnérabilités traitées au sein du dispositif. Le New Samusocial occupe de ce fait une place privilégiée pour nourrir les réflexions sur les programmes de sortie de rue et d’autonomisation des personnes. A ce titre, il est un partenaire clé de Bruss’Help.

La réactivité continue d’être la force principale du New Samusocial ; son effectif et sa capacité d’accueil à géométrie variable lui permettent de répondre rapidement à différents types de crises sur la région. L’organisation se montre proactive face aux défis sociétaux et aux besoins qui en découlent et développe une culture du débat autour du thème de l’aide à la personne, tout en s’inscrivant dans le rôle que lui confère l’ordonnance de juin 2018.

Les missions du New Samusocial

Les missions du New Samusocial ciblent les personnes sans logement qui vivent dans l’espace public ; et/ou n’ont pas de résidence habitable au regard des normes de salubrité, de sécurité et d’habitabilité ; et/ou résident temporairement dans un centre d’hébergement.1

Les trois grandes missions du New Samusocial:

ACCUEILLIR

Etablir le lien, ouvrir la porte et offrir un certain nombre de services primaires gratuits (abri, lit, couvert, soins, sanitaires, écoute, sécurité), quel que soit le statut administratif, dans un cadre de confiance, adapté aux besoins, qui permette aux bénéficiaires de se sentir bienvenus et en sureté.

Accueillir la personne, au sens propre comme au sens figuré.

Accueillir par l’hébergement mais aussi accueillir par « l’aller vers », en se rendant disponible et bienveillant pour répondre aux besoins de la personne, là où elle se trouve, en rue ou ailleurs dans la ville.

Héberger, rassurer et protéger les personnes en situation de détresse sans discrimination, c’est à dire leur offrir la garantie d’une sécurité physique et psychique, avec la présence d’équipes professionnelles et bienveillantes.

L’offre d’hébergement doit pour cela être la plus qualitative possible, et notamment permettre de différencier l’accueil selon les situations.

Pour rester humanitaire et inconditionnel, l’accueil doit être « bas seuil d’exigence ». Il s’agit donc de réduire autant que possible les obstacles à l’admission de la personne, soit garantir :

  • l’accueil de toutes les personnes en détresse, quel(le) que soit la situation administrative et sociale, l’hygiène, l’état psychologique ou médical (à l’exception des situations nécessitant des soins hospitaliers urgents). Pour cela, l’équipe accueillante doit être multidisciplinaire (PMS) afin de pouvoir offrir une prise en charge immédiate et de qualité à la personne et être à même de répondre instantanément à l’ensemble de ses besoins primaires.
  • la gratuité et le droit à l’anonymat (par ex : droit à utiliser un faux nom).

Aller vers : Cet accueil se manifeste aussi d’une manière proactive dans le sens de « se porter à la rencontre », c’est à dire être à l’initiative du contact et du maintien du lien avec les bénéficiaires qu’ils soient hébergés ou en rue (maraudes des équipes mobiles d’aide) pour leur permettre de se sentir entourés, non jugés, en confiance et en sécurité.

La notion « accueillir » au travers de la mission des maraudes notamment permet d’implémenter une veille sociale et de réduire certains risques liés à la fragilité des bénéficiaires.

ACCOMPAGNER

Soutenir, orienter et suivre de manière individuelle le bénéficiaire dans ses démarches et ses projets afin de lui permettre de se sentir en confiance, de se reconstruire, de s’autonomiser et de s’insérer dans la société. Ceci passe par l’écoute et l’analyse des besoins du bénéficiaire ; qui permettra de lui offrir du temps au sein d’un cadre approprié et multidisciplinaire, afin de lui proposer des solutions adaptées.

L’accompagnement implique d’informer et orienter les bénéficiaires vers les services compétents (PMS, administratif, juridique1). Celui-ci peut inclure un accompagnement physique si nécessaire.  L’accompagnement a pour but l’ouverture de droits, la recherche de solutions adaptées et l’orientation vers des solutions d’insertion. Durant cet accompagnement, l’autonomisation des bénéficiaires sera tant que possible encouragée dans les démarches et la définition du projet, notamment par l’aide à la compréhension de l’environnement socio-sanitaire et administratif.

La multidisciplinarité de l’équipe est essentielle pour accompagner, notamment pour les nombreuses personnes multi-carencées présentant un cumul de problèmes. Le suivi doit pouvoir se décliner dans ses trois dimensions médicales, sociales et psychologiques ou psychiatriques. Traiter l’ensemble des problèmes PMS dans un même espace permet de réduire les risques de rupture de prise en charge.

L’encadrement joue un rôle important dans l’accompagnement de la personne, il doit se faire dans une structure de fonctionnement fiable, professionnelle, adaptée et rassurante.

Cet accompagnement peut également avoir lieu dans le cadre de la mise en logement au travers de programmes d’insertion spécifique comme Stepforward.

Le suivi adapté des bénéficiaires implique aussi, si nécessaire, d’orienter et d’accompagner ceux-ci vers les professionnels soignants à l’extérieur, d’assurer la continuité et leur accès effectif aux soins quotidiens.

Remarque

Inclure et encadrer les travailleurs(-euses) en contrat d’insertion, notamment les contrats articles 60, fait partie intégrante de la mission « accompagner ». Ce type de contrat permet aux travailleurs(-euses) de se créer une expérience professionnelle solide et constructive. Le rôle du New Samusocial est de les informer, les former et les insérer dans les activités et les missions de l’asbl. Il s’agit d’être à l’écoute de leurs difficultés, de réajuster leurs tâches, leur encadrement et leur lieu de travail si nécessaire.


1 Procédure Fedasil ou autres ad hoc

TEMOIGNER

Porter à la connaissance des institutions bruxelloises et du public le positionnement du New Samusocial sur les réalités et les enjeux du sans-abrisme et des demandeurs de protection internationale. Comme actrice de changement, l’asbl témoigne des évolutions des situations rencontrées sur le terrain et interpelle les instances politiques quand cela s’avère justifié.

Le New Samusocial est un outil de veille sociale qui fait remonter des informations de terrain auprès du réseau et de Bruss’Help. Il est également un acteur d’influence qui sensibilise les instances responsables et propose des solutions pour que des moyens adéquats soient mis à disposition afin de répondre aux besoins identifiés. Quand il le juge nécessaire, il peut mener des actions de communication et de sensibilisation auprès du grand public.


1 Ordonnance relative à l’aide d’urgence et à l’insertion des personnes sans abri du 14 juin 2018, Chapitre 1er, Art. 2, alinéa 1, [C – 2018/31301]

Deux grandes catégories de publics ciblés par les missions :

Le public des personnes sans abri

Le public des personnes sans abri comprend toutes les personnes nécessitant un support pour répondre à ses besoins primaires : avoir un toit, manger, accéder aux soins de base, à l’hygiène et à la sécurité. Ces personnes sont parfois en situation ponctuelle de crise (violence conjugale, expulsion…) ou en errance chronique.

Plus d'infos

Le public des personnes sans abri comprend toutes les personnes nécessitant un support pour répondre à ses besoins primaires : avoir un toit, manger, accéder aux soins de base, à l’hygiène et à la sécurité. Ces personnes sont parfois en situation ponctuelle de crise (violence conjugale, expulsion…) ou en errance chronique. Elles sont orientées vers des centres d’urgence, dans l’idéal selon leur typologie : hommes seuls ; femmes seules ; familles ; mineurs non accompagnés1 ; besoins spécifiques liés à leur santé.

L’accueil est inconditionnel c’est à dire que les bénéficiaires sont accueillis quel que soit leur statut administratif. Un ensemble de critères de vulnérabilité est établi avec des seuils évolutifs en fonction des places disponibles sur les sites :

  • Les problématiques médicales (somatiques et mentales)
  • L’âge
  • Les femmes isolées
  • Les familles avec enfant(s), monoparentales ou non
  • La vulnérabilité sociale (orientabilité, demandes de soutien spécifique)

Dans la limite de la capacité du New Samusocial, les bénéficiaires sont orientés selon les particularités de leur situation vers des centres spécialisés avec une offre de services et du personnel adaptés. Les sites d’accueil sont suffisamment diversifiés pour permettre d’accueillir également des publics dits « bas- seuil ».2 Certaines personnes sans abri éligibles à l’asile et ayant la volonté d’introduire une demande de protection internationale sont orientées vers les services compétents et peuvent être intégrées dans le centre New Samusocial Fedasil.


1 Les mineurs non accompagnés sont généralement directement orientés vers d’autres acteurs.
2 La notion de bas-seuil implique une certaine adaptabilité des travailleurs et de la structure d’accueil face à une tranche du public présentant des problématiques d’addiction.

Les demandeurs de protection internationale

Les demandeurs de protection internationale : tout étranger arrivé en Belgique qui demande l’asile et sollicite la protection internationale des autorités belges. L’État belge examine si la personne satisfait aux critères définis par la Convention de Genève relative au statut des réfugiés de 1951. Selon la loi belge, ces personnes doivent donc être accompagnées le temps de la procédure et être hébergées.” et ensuite proposer un bouton qui dirige vers l’overlay “demandeurs d’asile.

Plus d'infos

Les demandeurs de protection internationale : tout étranger arrivé en Belgique qui demande l’asile et sollicite la protection internationale des autorités belges. L’État belge examine si la personne satisfait aux critères définis par la Convention de Genève relative au statut des réfugiés de 1951. Selon la loi belge, ces personnes doivent donc être accompagnées le temps de la procédure et être hébergées.

Ce public peut être réparti en 4 catégories selon la composition familiale : hommes seuls ; femmes seules ; familles ; mineurs étrangers non accompagnés (MENA). Les critères d’admission sont encadrés par la loi du 12 janvier 2007 sur l’accueil des demandeurs d’asile et d’autres catégories d’étrangers.

Si la demande d’asile est acceptée, ils relèvent alors du régime de droit commun.

Si la demande d’asile est définitivement refusée, ils reçoivent un ordre de quitter le territoire et peuvent se retrouver dans une situation irrégulière s’ils décident de rester en Belgique. Dans n’importe quelle situation, ils pourront potentiellement être accueillis dans des centres d’hébergement d’urgence s’ils n’ont pas d’autre solution.

Les valeurs du New Samusocial

Engagement

Le New Samusocial met en œuvre les opérations nécessaires afin de traduire sa vision en actions et atteindre les objectifs fixés par l’institution.

Soucieuses de l’efficience opérationnelle au profit des bénéficiaires et de l’épanouissement de chacun, les équipes formées en continu s’investissent de manière responsable dans les missions, en faisant preuve de solidarité, d’intégrité, de loyauté et de flexibilité.

Transparence

Le New Samusocial garantit la communication et l’accès à des informations précises, fiables et pertinentes tant pour les bénéficiaires que pour ses travailleurs(-euses), les bailleurs et le grand public. Le New Samusocial inscrit la transparence dans un processus d’amélioration continue, démontrant qu’il veille à la bonne gestion de ses ressources et à la bonne gouvernance pour atteindre ses objectifs humanitaires. Les mécanismes de décision sont communiqués et la voix des bénéficiaires est prise en compte.

Respect

Le New Samusocial agit avec bienveillance et considération, sans jugement envers son interlocuteur, à l’écoute de chacun dans son individualité, quelles que soient sa culture, ses convictions et sa langue. Le New Samusocial garantit les conditions permettant de préserver la dignité et l’intégrité des bénéficiaires en se comportant avec empathie et humilité. Ce souci de l’autre se traduit également dans les relations entre travailleurs(-euses) et avec les partenaires. Ce respect se manifeste également dans la confiance envers les ressources propres des bénéficiaires.

Equité

Le New Samusocial assure la prise en charge des bénéficiaires selon des règles et procédures claires et transparentes qui prennent en considération leurs besoins et leurs réalités spécifiques, indépendamment de leurs statuts.

Dans ses choix opérationnels et ses décisions managériales, le New Samusocial veille à traiter l’ensemble de son personnel de manière équitable, par l’établissement de politiques et procédures transparentes.  En tant qu’employeur, il prend soin de développer une politique interne porteuse de bien-être au travail et reposant sur le principe du juste équilibre entre la performance opérationnelle de l’institution et l’épanouissement personnel.

Collaboration

Le New Samusocial travaille proactivement en réseau avec les autres acteurs du secteur et entretient des relations de communication, de partage d’informations et d’expériences privilégiées avec ceux-ci. La forte solidarité au sein des équipes renforce la collaboration entre les travailleurs(-euses) et a un impact positif sur le service offert aux bénéficiaires.

close

Newsletter

Ces informations seront uniquement utilisées pour envoi de la Newsletter à l'adresse indiquée.