Bed close-new close-new Arrow Bed Facebook LinkedIn Night Phone Search mail Twitter

Samusocial

Dispositif d’urgence pour personnes sans-abri

Shiatsu, calme et volupté au Centre Familles du Samusocial

08/07/2019

Un lundi matin au Centre Familles du Samusocial. Un lundi matin pas comme les autres : Pierre, Sabine et Nathalie vont faire profiter les résidents de leurs talents de masseurs, durant toute la matinée. Chaque massage dure 40 mn, chaque masseur recevra 3 résidents.

Les tapis sont disposés au sol. Les premiers résidents du Centre poussent la porte, un peu timides : c’est la première fois qu’ils vont se faire masser dans le cadre de leur séjour au Samusocial.

Chacun s’installe. Pierre, Sabine et Nathalie prennent le temps d’échanger quelques mots avant de commencer leurs massages. Il s’agit surtout d’expliquer en quoi cela consiste et de demander à la personne si elle souhaite indiquer des zones douloureuses.

Sabine accueille Aïcha : « Bonjour. Vous connaissez le Shiatsu ? C’est un massage relaxant pendant lequel j’exerce une pression sur les méridiens pour faire circuler l’énergie. Vous avez mal quelque part ? » Aïcha lui répond : « J’ai mal aux jambes, j’ai de grosses varices. Et puis j’ai mal au dos, aussi, je dois me faire opérer.»

6 personnes se trouvent dans la pièce, qui baigne dans la lumière du jour. 3 bulles de 2 personnes. Il règne une ambiance extrêmement sereine. Le silence est parfois interrompu, le temps d’une question, d’une indication.

Nathalie masse Sandrine, et s’inquiète doucement : « Vous avez froid ? Vous voulez une couverture ? Vous avez l’impression d’avoir froid à l’intérieur aussi ? » Après l’avoir couverte : « laissez-vous aller, lâchez, lâchez, n’essayez pas de m’aider. Poussez fort sur ma main. Poussez, poussez, poussez….ok. Lâchez. Ça va ? Si quelque chose ne va pas, si vous avez mal quelque part, dites-le moi. »

Plus tard, Nathalie expliquera : « C’est très intéressant car ce n’est pas le même public que nous massons habituellement, ce n’est pas le même ressenti. Dans le toucher des corps, les histoires de vie se ressentent. Il y a plus de stress, plus de vigilance, moins de lâcher-prise. On essaie d’entrer dans les cassures des gens. On se met en résonnance avec le corps du receveur et on va jusqu’à la limite de ce que la personne accepte. C’est un travail d’ajustement permanent. On doit être capable d’adapter le soin, on essaye de faire passer quelque chose. Il ne faut surtout pas avoir d’idées préconçues. »

 

 

 

 

 

 

Pierre masse Hassan. Hassan rit nerveusement, il a des difficultés à se détendre. A la fin de la séance, Pierre revient sur ce massage : « Monsieur était très tendu. Je voulais faire en sorte de pouvoir lui donner un soin shiatsu sur l’ensemble de son corps, je voulais le relaxer, mais je ressentais que pour lui, cela ne faisait pas de sens. Connaissez-vous le concept de la « loge » en médecine chinoise ? Les 5 éléments sont associés à nos organes. Le rire nerveux incontrôlable, c’est l’élément ‘feu’, qui correspond au méridien du cœur. Chez Hassan, j’ai ressenti un grand désarmement, la nostalgie de son pays. J’espère lui avoir mis un peu de baume au cœur. »

 

 

 

 

 

 

Le massage d’Aïcha se termine tout en douceur. Elle ouvre les yeux, pousse un grand soupir, et sourit à Nathalie : « Merci. Vraiment merci. Les bonnes choses ne durent jamais assez longtemps. Ça m’a soulagé le dos. Ça m’a fait du bien. »

 

 

 

 

 

 

 

Sabine revient sur l’expérience : « J’avais des appréhensions avant de venir. Mais tout se passe très bien, c’est très enrichissant. Nous avons l’opportunité de toucher un public nouveau. Le shiatsu est basé sur le donner-recevoir. Je sais bien que si je donne, je recevrai en retour. Ici, on reçoit beaucoup, presque deux fois plus que ce que l’on donne. Ce sont des clients un peu spéciaux…»

MERCI à Pierre, Sabine et Nathalie et les autres bénévoles de l’Ecole Bruxelloise de Shiatsu Thérapeutique (EBST). Depuis le mois d’avril, ils offrent deux fois par mois leur temps au profit du bien-être des résidents du Centre Familles du Samusocial.

close

Newsletter

Ces informations seront uniquement utilisées pour envoi de la Newsletter à l'adresse indiquée.