Page d’accueil

Rapport Financier

Budget 2021 : 37.311.187 €

  • 37.311.187 € Le budget est calculé sur base de l'année calendrier 2021

Budget 2021 : Sources de financement

1Dons entreprises/fondations/asbl0,99%
2Fedasil25,07%
3Dons Privés0,77%
4Inami2,93%
5Actiris/VDAB1,88%
6Cocom*64,91%
7Autres produits 0,28%
8Région Bxl Capitale3,18%

*Commission communautaire commune de Bruxelles-Capitale

Dons entreprises/fondations/asbl (0.99%)Fedasil (25.07%)Dons Privés (0.77%)Inami (2.93%)Actiris/VDAB (1.88%)Cocom* (64.9%)Autres produits (0.28%)Région Bxl Capitale (3.18%)Dons entreprises/fondations/asbl (0.99%)Fedasil (25.07%)Dons Privés (0.77%)Inami (2.93%)Actiris/VDAB (1.88%)Cocom* (64.9%)Autres produits (0.28%)Région Bxl Capitale (3.18%)

Budget 2021 : Ventilation par missions

1Housing first1,54%
2Dispositifs de crise (hiver/Covid) 23,27%
3Medihalte4,90%
4Maraudes 1,38%
5Frais de support9,79%
6Hébergement d'urgence 36,11%
7Programme d'accueil Fedasil23,01%
Housing first (1.54%)Dispositifs de crise (hiver/Covid) (23.27%)Medihalte (4.9%)Maraudes (1.38%)Frais de support (9.79%)Hébergement d'urgence (36.11%)Programme d'accueil Fedasil (23.01%)Housing first (1.54%)Dispositifs de crise (23.27%)Medihalte (4.9%)Maraudes (1.38%)Frais de support (9.79%)Hébergement d'urgence (36.11%)Prog. d'accueil Fedasil (23.01%)

 

En 2021, les sources de financement Cocom, Fedasil et Inami ont subi une légère augmentation.

Il est intéressant de constater qu’en comparaison avec l’année 2020, les dons privés et les dons entreprises/Fondations /Asbl sont passés de 1,31% (soit 471.111 €) à 1,76 % (soit 656 676,89 €). Cette augmentation des dons s’explique notamment par le recrutement d’une Chargée de Fundraising et l’établissement d’une stratégie de récolte de fonds. 

 

 

Suite au scandale survenu il y a 5 ans, le Samusocial a cessé ses activités de fundraising et s’est concentré sur la mise en œuvre des recommandations de la Commission d’enquête parlementaire, permettant de mettre en place des mesures de bonne gouvernance. Parmi elles, le changement des statuts : en mai 2019, l’ancienne association privée est liquidée, le Samusocial devient une asbl de droit public. 

Avec ce transfert, le Samusocial perd son agrément fiscal, perte empêchant la déductibilité fiscale pour les donateurs. Il faudra attendre une année complète pour refaire une demande d’agrément, début 2021. Le Samusocial décide dans le même temps de relancer la récolte de fonds, et engage en avril une Chargée de fundraising. En octobre 2021, le Samusocial est à nouveau doté d’un agrément fiscal. 

Christine Rousseau, chargée de fundraising : « La transparence est aujourd’hui notre fer de lance dans la communication envers nos donateurs. Notre demande d’adhésion à l’Association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds (AERF) constitue certainement un important gain de confiance envers nos donateurs :  les membres de l’AERF signent une charte éthique et sont ainsi soumis à un contrôle annuel strict de toutes les publications autour des appels à dons et doivent donner la preuve de la mise à disposition des comptes annuels auprès des donateurs (rapport financier détaillé autour de la récolte de fonds et des coûts : bilan, comptes de résultats, détail des coûts et recettes). Le ratio d’1€ dépensé pour 3€ récoltés – établi par le SPF Finances – doit impérativement être à l’équilibre.

Une enquête réalisée en 2021 auprès d’un échantillon de 1000 personnes a démontré que peu de Bruxellois connaissaient le Samusocial. Le fundraising reste donc un levier de communication, une occasion de faire connaître les missions du Samusocial et de sensibiliser aux problématiques du sans-abrisme. Ne perdons pas de vue également que peu de personnes savent qu’il existe la possibilité de donner au Samusocial, qui est une asbl de droit public. Les défis sont donc nombreux. »